Grille d'honneurSalle du conseil

Situé à l’emplacement d’une ancienne auberge du « Grand Dauphin couronné », l’hôtel de ville actuel symbolise la politique édilitaire ambitieuse, menée au XIXème siècle par les patrons des grandes sociétés meulières qui, de l’extraction de la pierre à meule à son façonnage puis son exportation dans le monde entier, ont fait connaître le nom de La Ferté sous Jouarre dans le monde entier..

En 1762, Simon Gueuvin, maire de la ville et meulier, avait déjà fait transformer l’auberge en mairie mais c’est en 1880 que commence l’histoire du bâtiment néogothique que vous pouvez observer aujourd’hui. La ville se développe, l’ancien bâtiment est exigu et presque insalubre : un concours architectural est lancé, prévoyant chaque détail depuis les matériaux (fondations en pierre meulière, briques en provenance de Reuil-en-Brie) jusqu’aux poignées des fenêtres.

Le projet de Paul Heneux est retenu. Il s’entoure alors des meilleurs artistes de l’époque : Glaize, Bouché, Meslé, Cabet. Le nouvel édifice – réplique ou modèle de l’Hôtel de Ville des Lilas ? question intéressante s’il en est – est inauguré en 1885.

Pousser la porte de l’escalier d’honneur, de la salle du conseil ou de la salle des mariages voire même, si ce dernier est absent, la porte du bureau du maire sont autant d’occasion de replomger dans les goûts du XIXème siècle aux lambris et plafonds peints. Une vue imprenable sur la ville clôt la visite.

Informations pratiques

Pour les individuels :

  • le 1er mercredi du mois sur inscription
  • RDV sur les marches de l’hôtel de ville
  • Départ à 15h – Durée : 1 h environ – Tarif : 6 € (4 € entre 8 et 12 ans)
  • Départ assuré à partir de 5 inscrits
  • Prochaine visite : mercredi 5 octobre
  • Pour les groupes :

    • Départ toute l’année sur demande
    • 25 personnes maximum

    Réservation : envoyer un courriel